Le Speck Alto Adige – une bombe énergétique

Protéines, lipides, vitamines et compagnie 

Vous êtes-vous déjà demandé quel rôle jouait le speck dans l’alimentation ? D’après l’indice de référence LARN (« Livelli di Assunzione di Riferimento di Nutrienti ed energia » – Niveau d’absorption de référence des nutriments et de l’énergie) publié en 2014 par la société italienne de nutrition humaine, 50 g de Speck Alto Adige IGP suffisent à couvrir une grande partie de nos besoins quotidiens en nutriments, du fait de sa forte teneur en protéines, lipides et vitamines.

Le Speck Alto Adige – une bombe énergétique

Les protéines, alliées de nos os

Avec 30 % de protéines pour 100 grammes, le Speck Alto Adige constitue une source non négligeable de protéines. Celles-ci sont notamment essentielles pour les personnes actives physiquement et les sportifs. Elles participent au développement des muscles et limitent la perte de masse musculaire. 

Les lipides, pas si méchants qu’on le dit

On croit généralement qu’il faut bannir les graisses de notre alimentation : c’est faux ! Les graisses polyinsaturées, notamment, jouent un rôle important et l’organisme ne peut se les procurer que par l’alimentation. Les lipides présents dans le Speck Alto Adige constituent une importante source d’énergie et facilitent l’absorption des vitamines liposolubles.

Les vitamines, ce qu’il y a de meilleur pour le corps

Les vitamines sont essentielles au bien-être général et à la santé. Elles favorisent la production d’énergie, renforcent les fonctions cardiaques et nerveuses, sont bonnes pour la peau et les yeux, et permettent de lutter contre la fatigue et l’épuisement. Le Speck Alto Adige contient des vitamines B1, B2 et B3 qui fortifient l’organisme pour un maximum de vitalité.

En plus de ces nutriments, le Speck Alto Adige contient aussi du fer, du potassium, du phosphore, du zinc et du sel : en deux mots, c’est une véritable bombe énergétique.